Mettre la bonne quantité de sable et de ciment : quand on n’est pas expert en bricolage, fabriquer une fondation solide n’est pas une chose évidente. A tel point que l’on pourrait être tenté de s’en passer quand on fait poser un portail. Celui-ci peut-il tenir sans fondation ?

Portail sans fondation : c’est possible ?

Il n’est pas possible de faire poser un portail sans fondation, à moins de vouloir le voir tomber à la première tempête de vent. C’est la fondation qui sert de base solide pour le portail et assure sa tenue dans le temps.

On estime d’ailleurs qu’une fondation ne se fait pas de la même façon en fonction des régions. Pour celles qui sont touchées par des hivers très longs et rigoureux, il faut faire une fondation plus profonde dans le sol, afin d’éviter que celle-ci gèle, ce qui affaiblirait la construction.

En outre, un portail tient généralement sur des piliers en bétons ou des poteaux en aluminium. Ce deuxième choix peut être dicté par une envie de légèreté visuelle. Pourtant, les uns comme les autres nécessiteront là encore des travaux de maçonnerie, en plus de la semelle.

Cette portion maçonnée qui se trouve sous le ou les vantaux ne sera pourtant obligatoire que dans les cas où le propriétaire aura opté pour un portail battant ou un portail coulissant classique.

C’est en effet dans la semelle qu’est mise la butée centrale qui permet de fermer les deux vantaux à clé. C’est là également que l’on pose le rail dans lequel le vantail va coulisser.

Le seul portail pour lequel il n’est pas nécessaire de faire une semelle est le portail coulissant autoportant. Mais les travaux de maçonnerie se localiseront au niveau du socle…

Comment trouver le meilleur portail pour sa maison ?

La quantité à maçonner dépend donc du type de portail que l’on souhaite pour son extérieur. Quelquefois en fonction des situations, un propriétaire n’a pas vraiment le choix.

Si un portail battant est toujours possible dans un terrain en pente, notamment avec la pose d’un remonte-pente à l’intérieur de la propriété, il peut être tenté de mettre un portail coulissant qui se prête plus à ce genre de configuration, tout comme le portail autoportant est parfait pour les allées gravillonnées.

Reste à déterminer le matériau du portail. Le bois, tout comme le fer forgé ont fière allure, mais il ne faut pas sous-estimer le travail d’entretien surtout si le portail est très exposé aux intempéries.

Il reste alors un choix entre le PVC et l’aluminium. Le PVC est un choix le plus souvent économique, car visuellement, il n’est pas très attractif. Dommage quand on sait que l’on installe un portail pour des décennies.

Mieux vaut se tourner vers l’aluminium qui n’a besoin d’aucun entretien, est recyclable à 100%, ne rouille pas, peut se travailler de différentes manières pour un portail unique et personnalisé et fera l’admiration de tous. Il ne faut donc pas oublier l’aspect esthétique car le portail donne le ton, en termes de beauté de la propriété…

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.